Tout savoir sur l’investissement en SCPI

La pierre est perçue par bon nombre de personnes comme une valeur sûre. De plus, avec les mécanismes de défiscalisation qui existent dans le domaine de l’immobilier locatif neuf, les investisseurs ont la possibilité de payer moins d’impôts. Par ailleurs, Investir en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est un excellent moyen pour se constituer un patrimoine. A cet effet, il existe différents types d’investissement en SCPI. 

Comment s’y prendre pour investir en SCPI au comptant ?

Pour un investissement en SCPI réussi, il est nécessaire de savoir quelles sont les spécificités de chaque type d’investissement. En ce qui concerne l’investissement en SCPI au comptant, une telle solution vous permettra d’obtenir des revenus complémentaires de façon régulière. C’est le type d’investissement à privilégier par ceux qui veulent profiter rapidement des retombées financières de leur placement.

Toutefois, il faut savoir que les produits locatifs seront soumis au régime des revenus fonciers classiques. Cependant, pour un investisseur qui possède des placements immobiliers qui sont sujets à un déficit, il peut mettre à profit cette perte pour annuler le bénéfice foncier obtenu grâce à l’investissement en SCPI. Cela lui permettra de percevoir des produits qui sont quasiment « nets » d’imposition.

Comment investir en SCPI à crédit ?

Investir en SCPI à crédit est intéressant pour plusieurs raisons. Premièrement, vous avez l’opportunité de profiter de l’effet de levier de l’emprunt. Ainsi, votre patrimoine sera, pour l’essentiel, financé par les personnes qui louent votre bien immobilier. 

Deuxièmement, faire l’acquisition de parts de SCPI au travers d’un prêt est un excellent moyen de se positionner sur les tickets qui sont importants, et par conséquent, d’acheter un plus grand nombre de parts. Enfin, les intérêts de l’emprunt sont déduits du montant de vos revenus locatifs.

Comment investir en démembrement ?

Le démembrement est un procédé juridique qui permet de diviser la propriété d’un bien quelconque (notamment des parts de SCPI) en deux droits différents, à savoir la nue propriété et l’usufruit.

S’agissant du nue propriétaire, c’est à lui que revient la propriété des parts. Il n’est soumis à aucune imposition et il recouvre l’entière propriété des parts au terme de la durée du démembrement. Pour ce qui est de l’usufruitier, il reçoit les revenus provenant de l’exploitation du bien (les loyers). Par conséquent, il doit payer les impôts et toutes les taxes requises. Pour préparer votre départ d’une société (retraite), vous pouvez miser sur ce type d’investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *