Une nouvelle monnaie locale pour la ville de Paris 

monnaie-locale-paris

Comme plusieurs autres villes et régions françaises, Paris veut se doter de sa propre monnaie locale complémentaire. Régler ses factures et ses achats avec son autre portefeuille pourvu de monnaies locales parisiennes sera donc bien possible. Ce n’est pas qu’une vue de l’esprit et cela pourrait être une réalité très bientôt. Selon certaines indiscrétions, la Pêche sera utilisée pendant les premiers mois.

Une initiative lancée en 2014

En effet, créée en 2014 à Montreuil (Seine-Saint-Denis), la Pêche reste l’unique monnaie locale francilienne à ce jour. Elle rassemble 800 adhérents particuliers, qui ont déjà converti 180 000 € en billets de pêches pour les dépenser dans 80 commerces et entreprises locaux. Après un usage pour une période transitoire à Paris, un nouveau nom sera choisi, mais l’idée sous-jacente serait en fait de créer une fédération de monnaies locales à Paris. L’association à l’origine de cette initiative s’apprête notamment à lancer un appel à financement participatif pour le lancement d’une monnaie papier et électronique. Il est à préciser que l’engagement de la ville de Paris reste pour l’heure en suspens.

À quoi ça sert une monnaie locale ?

Elle s’inscrit dans une démarche circulaire écologique et vertueuse, destinée à donner un dynamisme nouveau à l’économie locale. C’est ainsi que ses partisans définissent la solution des monnaies locales. Ces devises (paritaires avec l’euro et dépourvues de centimes) sont encadrées par la loi Hamon de 2014 et ne peuvent être utilisées que pour les achats du quotidien, sur une zone restreinte et dans un réseau de commerces, entreprises et services qui s’engagent à respecter des critères sociaux et écologiques. À Paris, les commerces qui pourront l’utiliser devront ainsi respecter une charte mise à disposition.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *