Comment sont stockés les déchets nucléaires ?

stockage-dechet-nucleaire

Le stockage des déchets nucléaires radioactifs est un enjeu de taille en France. Depuis le lancement des industries nucléaires et les centrales nucléaires, des milliers de tonnes de déchets, dont la plupart sont hautement radioactifs sont rejetés chaque jour dans l’air et dans notre environnement. Pourtant très dangereux, il faut bien les stocker quelque part pour limiter ces impacts négatifs sur l’environnement et sur la santé. Comment gérer et stocker ces déchets nucléaires ?

 Le stockage des déchets nucléaires de faible et moyenne activité

Un déchet radioactif qu’il soit à haute ou à faible activité reste toujours dangereux pour l’homme et la nature. Rien qu’en France, les déchets nucléaires représentent 1.5 million de m 3. La plupart de ces déchets sont gérés par l’ANDRA (L’Agence Nationale des Déchets Radioactifs).

Les déchets à moyenne et faible activité sont stockés dans l’entrepôt à l’Aube et dans la Manche. Ces déchets sont ainsi ensevelis jusqu’à ce qu’ils perdent leur radioactivité et deviennent inoffensifs pour l’environnement.

Toutefois, certains déchets nucléaires sont souvent entreposés directement sur le site de production. C’est le cas des déchets nucléaires pour l’industrie militaire.

 Le stockage des déchets nucléaires de haute activité

Pour ces déchets potentiellement toxiques, leur cycle de vie est plus long. Il faut donc prévoir un stockage à long terme. Pour cela, ils sont entreposés au fond des piscines de traitement reparties dans plusieurs sites à La Hague, Marcoule et Cadarache.

Avec le projet Cigéo, les déchets nucléaires hautement radioactifs qui resteront dangereux durant plusieurs centaines d’années seront stockés dans des conteneurs hermétiques enfouis à 500 m de profondeur d’ici 2025.

Ils seront ainsi enfuis sous une couche d’argile, qui à noter a la propriété d’être imperméable. Cette propriété d’imperméabilité permet justement de limiter la dispersion des radioactivités et d’éviter la contamination de la nature environnante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *