Les premiers trains autonomes bientôt en test aux Pays-Bas

train-autonome-prorail

Le Pays-Bas s’apprête à tester son train autonome à partir de cette année 2018. C’est l’entreprise Prorail qui se chargera de toute l’opération en collaborant avec Alstom.

Train sans conducteur : tester sur les voies de Betuweroute

L’entreprise ferroviaire néerlandaise ProRail compte mettre en œuvre son premier test d’un train autonome. Ce test aura lieu sur les voies de Betuweroute. D’abord pour les transports de marchandises reliant le port de Rotterdam à l’Allemagne. Cette ligne Fret est équipée d’un système de sécurité le mieux adapté pour la conduite automatisée.

Le train fonctionne avec le système « Automatic Train Operation » sous l’abréviation ATO qui automatise les opérations du conducteur. Ce système permet de mieux contrôler la conduite automatisée de manière sécurisée selon différents niveaux d’autonomie ; le 1 niveau est peu automatisé tandis que le niveau 4 va se passer totalement d’un conducteur. Toutefois, le premier essai sera effectué d’abord avec un conducteur à bord.

Le train autonome : un enjeu pour l’économie de demain

Pour Prorail, l’enjeu est de taille, car cette première automatisation permet tout d’abord d’économiser de l’énergie. En effet, les trains circuleront régulièrement et ils ne nécessitent que très peu d’arrêts. De plus, l’automatisation permettra de mieux améliorer la sécurité et de tester la ponctualité et la fréquence de déplacement des trains.

Après Betuweroute, Prorail compte faire un second essai dans la province de Groningue (nord). Mais, cette fois-ci, le test se fera sur des trains transportant des passagers. L’entreprise de gestion des voies ferrées néerlandaises espère montrer aux autres pays européens l’intérêt de cette innovation. D’ailleurs, la France par l’intermédiaire de la SNCF prévoit également de faire circuler des trains autonomes en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *